Les élèves se donnent rendez-vous le 5 juin 2035 pour rouvrir la capsule.

Une capsule temporelle enfouie sous terre en Haute-Gaspésie

Une capsule temporelle a été scellée, puis enfouie sous terre, ces derniers jours, pour une durée de 20 ans à l'école Gabriel-Le Courtois de Sainte-Anne-des-Monts, en Haute-Gaspésie.
Les 500 élèves du primaire et du secondaire ainsi que les membres du personnel de l'école ont écrit une lettre à la main pour leur «futur moi». Outre les lettres, ils y ont déposé des photos, des images vidéo, des journaux, des pièces de monnaie, des circulaires et d'autres objets. 
Les élèves se donnent rendez-vous le 5 juin 2035 pour rouvrir la capsule. Ils auront de 29 à 38 ans.
Avec la collaboration d'André Bécu