La Fédération des intervenants en petite enfance du Québec accueille avec enthousiasme le rapport qui reproche au ministère de la Famille de trop mal connaître les enfants qui ne fréquentent pas les services de garde pour bien répondre à leurs besoins.
La Fédération des intervenants en petite enfance du Québec accueille avec enthousiasme le rapport qui reproche au ministère de la Famille de trop mal connaître les enfants qui ne fréquentent pas les services de garde pour bien répondre à leurs besoins.

Services de garde: aussi du temps et de l’écoute

Olivier Bossé
Olivier Bossé
Le Soleil
Plus que de l’argent, le ministre québécois de la Famille doit «investir du temps et de l’écoute dans son réseau», réclament les intervenantes en petite enfance.