Les pétitionnaires demandent à ce que les six garçons soupçonnés d’avoir partagé des photos explicites de leurs collègues de classe féminines ne remettent pas les pieds au Séminaire des Pères Maristes à la rentrée.

Séminaire des Pères Maristes: une pétition de 2870 noms déposée

Le mouvement Québec contre les violences sexuelles a déposé jeudi une pétition de 2870 noms au conseil d’administration du Séminaire des Pères Maristes, dans Sillery.

Les pétitionnaires demandent à ce que les six garçons soupçonnés d’avoir partagé des photos explicites de leurs collègues de classe féminines ne remettent pas les pieds dans cette école à la rentrée. Précisions que les six élèves de 12 et 13 ans ont été arrêtés au printemps dernier, mais qu’ils n’ont pas encore été accusés. 

Les auteurs de la pétition croient que les victimes dans cette histoire ne devraient pas avoir à côtoyer les garçons en classe ou à décider de changer d’école. 

En juin dernier, le directeur du Séminaire des Pères Maristes a envoyé une lettre aux parents annonçant que tous les élèves impliqués dans cette histoire seraient réintégrés en septembre. «La philosophie mariste nous rappelle que nous devons supporter les élèves qui rencontrent des obstacles sur leur parcours», y mentionnait le directeur François Sylvain.