Daisye Marcil réclame, au nom des parents de 900 000 élèves, le remboursement des frais payés ainsi qu'une somme de 100 $ par membre du groupe à titre de dommages punitifs.

Premières-Seigneuries: facture allégée pour les parents

Les parents d'enfants qui fréquentent les écoles de la commission scolaire des Premières-Seigneuries, à Québec, ont vu leur facture baisser en début d'année scolaire. Dans les écoles secondaires, la diminution est de plus de 30 %.
Il faut dire que la commission scolaire a resserré les règles concernant les frais exigés aux parents, ce qui explique cette diminution. De nouvelles balises ont été adoptées concernant l'achat des cahiers d'exercices, des Duo-Tang et des crayons de plomb, mais aussi des frais facturés pour l'agenda, les sorties éducatives et la surveillance à l'heure du midi.
«On voyait que les frais avaient augmenté au cours des dernières années et on trouvait important de surveiller ça», explique le secrétaire général de la commission scolaire, Jean-François Parent.
Un comité a été créé l'an dernier et a scruté à la loupe toutes les listes de fournitures scolaires des 45 écoles primaires et secondaires. Il est désormais interdit d'exiger l'achat d'une marque de crayon, de cahier ou de gomme à effacer afin de permettre aux parents de réaliser des économies.
Par ailleurs, il n'est plus question de réclamer de l'argent pour des rouleaux d'essuie-tout pour la collation, une boîte de jetons de bingo, une calculatrice au primaire ou une raquette de badminton, explique M. Parent. Tous ces articles doivent être fournis par l'école, selon la Loi sur l'instruction publique.
Le comité a aussi demandé plus de cohérence entre les enseignants d'un même niveau, puisque certains pouvaient exiger 24 crayons de plomb comparé à 12 dans la classe voisine, illustre le secrétaire général.
Ces nouvelles règles sont entrées en vigueur cet automne et ont donné des résultats concrets : au primaire, la facture refilée aux parents cette année était de 65 $ en moyenne comparé à 77 $ l'an passé, soit une diminution de 16 %. Au secondaire, les coûts sont de 111 $ en moyenne comparés à 164 $, ce qui représente une baisse de 33 %.
À noter que cette compilation concerne seulement les groupes réguliers et ne tient pas compte des coûts d'inscription à des programmes particuliers ou des concentrations sportives.
D'importantes variations
L'écart reste toutefois important entre les écoles et les niveaux, puisque au primaire, les coûts varient de 12 $ en moyenne à la maternelle cette année jusqu'à 114 $ en cinquième année. Au secondaire, en première secondaire, les coûts varient de 65 $ à 178 $ selon les établissements.
La liste de fournitures scolaires doit être approuvée par le conseil d'établissement de chaque école, dans lequel siègent aussi des parents.