Jean-Pierre Ouellet

L'UQAR fait l'acquisition d'un terrain pour bâtir un complexe sportif

L'Université du Québec à Rimouski (UQAR) accueillera sur un terrain qu'elle vient tout juste d'acquérir le complexe aquatique et sportif de la Ville de Rimouski.
La nouvelle surface, qui jouxte les installations universitaires à l'ouest du campus de Rimouski de l'UQAR, a été achetée de la Congrégation des Soeurs du Saint-Rosaire à un coût qui ne sera rendu public qu'après la signature du contrat notarié.
L'UQAR était la seule université au Québec à ne pas disposer d'un véritable complexe sportif. La première phase du projet, qui est estimée à 32 millions $, comprend deux glaces intérieures de dimension réglementaire, une piscine de 25 mètres comptant 10 corridors et un bassin récréatif de 12,5 mètres sur 25 mètres. Le projet de stade multisport devrait suivre la construction du complexe. «Nous étions l'enfant pauvre des institutions universitaires québécoise en termes d'infrastructures sportives. Ce sera un avantage pour favoriser le recrutement et pour promouvoir les saines habitudes de vie si on veut une ville et une région compétitive sur le plan de la main-d'oeuvre», a souligné, Jean-Pierre Ouellet, recteur de l'UQAR. Ce complexe municipal et universitaire est en demande de financement pour les deux tiers auprès des gouvernements provincial et fédéral et l'autre tiers par la Ville de Rimouski.«Ce terrain, qui sera notre contribution au projet de la Ville, était comme une enclave par rapport aux terrains de l'UQAR. Notre projet rejoignait aussi la mission éducative qui est celle des Soeurs du Saint-Rosaire», a précisé le recteur.