Le Syndicat des professeurs et professeures de l'Université Laval (SPUL), qui était sans contrat de travail depuis mai 2016, s'est dit satisfait de l'entente

L'Université Laval s'entend jusqu'en 2020 avec ses professeurs

L'Université Laval s'est entendue avec ses professeurs jusqu'en 2020.
Le Syndicat des professeurs et professeures de l'Université Laval (SPUL), qui était sans contrat de travail depuis mai 2016, s'est dit satisfait de l'entente. «Dans le contexte actuel, on a réussi à maintenir un plancher d'emploi», souligne John G. Kingma, vice-président du SPUL. M. Kingma explique également que les professeurs ont fait des gains en matière de conciliation travail-famille.
Par voie de communiqué, les deux parties soutiennent que cette entente permettra «le recrutement et la rétention d'un corps professoral de plus en plus sollicité par des institutions concurrentes à travers le monde». Il reste maintenant à l'institution à s'entendre avec le Syndicat des employés de l'Université Laval, qui a tenu plusieurs manifestations au courant de l'automne et qui a toujours un mandat de grève en poche.