Les représentantes de Red Bull distribuaient également des boissons gratuitement à la radio étudiante du campus, CHYZ 94,3 FM.

L'Université Laval semonce Red Bull

L'Université Laval passe à l'offensive pour que Red Bull cesse de distribuer gratuitement sa boisson énergisante sur le campus. L'établissement universitaire a décidé de communiquer directement avec la direction du géant autrichien après avoir noté «plusieurs présences non autorisées» sur son campus.
En février, Le Soleil rapportait que des représentants de Red Bull avaient été vus à quelques reprises, l'automne dernier, à distribuer gratuitement des boissons énergisantes. La manoeuvre était rapportée dans différents pavillons de l'Université Laval ainsi qu'à la radio étudiante du campus. L'Université disait intervenir auprès des équipes de Red Bull en les priant de quitter les lieux.
Cette semaine, la présence de Red Bull a de nouveau été signalée au Soleil par des étudiants qui fréquentent le pavillon Adrien-Pouliot. Questionnée à ce sujet, l'Université Laval a indiqué qu'«une correspondance officielle sera envoyée à la direction de l'entreprise».
«Plusieurs avertissements» avaient auparavant été envoyés par téléphone et par courriel, précise l'établissement. Avec David Rémillard