Il s'agissait du quatrième référendum de l'Union étudiante organisé sur le campus de l'Université Laval en deux ans.

Les cycles supérieurs de l'UL annulent leur référendum à l'Union étudiante

L'Association des étudiantes et des étudiants de Laval inscrits aux études supérieures (AELIÉS) ne tiendra pas son référendum d'affiliation à l'Union étudiante du Québec (UEQ). Celui-ci était initialement prévu du 19 au 29 mars.

«Ce qui a été voté, c'est que le référendum d’affiliation de l’AELIÉS à l’UEQ ne se tienne pas pendant le mandat 2017-2018», affirme au Soleil l'attaché à l'exécutif de l'association, Alexandre Boutet Dorval. 

Cette position aurait été adoptée lors d'un conseil extraordinaire, organisé de manière spontanée, jeudi dans la journée. 

«On peut en comprendre plusieurs choses, poursuit-il. Ça pourrait être l’année prochaine, une autre année, ou simplement jamais.» 

Aux étudiants de parler

Sans pouvoir en dire plus, l'étudiant à la maîtrise en communication publique affirme qu'il reviendra aux instances étudiantes en place de déterminer la suite des choses dans le dossier. 

La prochaine rencontre du conseil d'administration est prévue le 14 mars, tandis que le forum des associations-membres se tiendra le 4 avril sur le campus. 

À l'automne 2017, les membres de la Confédération des associations d'étudiants et étudiantes de l'Université Laval (CADEUL), représentant les étudiants de premier cycle, avaient voté non à ce même référendum d'affiliation, dans une proportion de 55%, contre 45% d'appuis. 

Près d'un étudiant sur quatre s'était prononcé, aux bureaux de scrutin ou via une plateforme web.

Il s'agissait du quatrième référendum de l'Union étudiante du Québec organisé sur le campus de l'Université Laval en deux ans. Jamais le regroupement national n'est parvenu à rattacher les étudiants de Québec à son groupe.