La Fédération étudiante collégiale du Québec représente près de 71 000 étudiants provenant de 26 cégeps.

Les cégépiens revendiqueront un réinvestissement lors des élections

La Fédération étudiante collégiale du Québec (FECQ) profitera de la campagne électorale qui s’enclenchera sous peu pour exiger un réinvestissement massif dans le réseau des cégeps.

Le nouveau président de la FECQ, Fred-William Mireault, promet de «faire la différence» lors du prochain scrutin provincial.

M. Mireault souligne que la Fédération a consulté ses 26 associations étudiantes membres afin d’identifier les priorités qui seront défendues au cours des prochains mois. Ainsi, elles ont déterminé que leurs principales revendications seraient un réinvestissement majeur dans le réseau, une amélioration des services aux étudiants, la lutte aux violences à caractère sexuel, et une plus grande accessibilité aux études.

«Cette année, on va envoyer un message clair : on veut être écouté et on prendra les moyens pour se faire entendre...les collégiens veulent être proactifs pour bâtir le Québec de demain», mentionne Fred-William Mireault.

Il ajoute que les 18-35 ans sont de plus en plus nombreux au Québec et qu’il se fera un devoir personnel de stimuler leur participation aux prochaines élections autour d’enjeux qui les préoccupent directement.

La Fédération étudiante collégiale du Québec représente près de 71 000 étudiants provenant de 26 cégeps.