«Comme le Cégep de Lévis-Lauzon est la seule institution collégiale à Lévis, on aurait un avantage dans l’ouest avec un tel projet, surtout en ce qui a trait à la rétention des étudiants de ce secteur», explique la directrice générale du Cégep, Isabelle Fortier,

Le Cégep de Lévis-Lauzon envisage une antenne près des ponts

Situé dans le vieux Lauzon, le Cégep de Lévis-Lauzon envisage l’implantation d’un pôle spécialisé en gestion à Saint-Romuald ou Saint-Nicolas afin de se rapprocher de sa clientèle de l’ouest de la ville.

Grâce à une aide financière de 15 000 $ de la Ville de Lévis, le Cégep a confié à la firme Aviseo Conseil le mandat de réaliser une étude de marché qui sondera l’intérêt des étudiants envers cette option et dont les résultats seront connus en septembre.

La directrice générale du Cégep, Isabelle Fortier, a indiqué au Soleil que l’établissement mènerait en même temps une étude de faisabilité financière du projet.

«Nous sommes très heureux de l’appui de la Ville de Lévis pour l’étude. C’est un projet ambitieux, mais qui est pour l’instant très embryonnaire», a déclaré Mme Fortier, ne cachant pas l’intérêt à implanter une antenne dans l’ouest de la Ville.

Pôle spécialisé

«Ce que nous visons, c’est un pôle spécialisé en gestion qui regrouperait les programmes professionnels de comptabilité et gestion, de conseil en services financiers et assurance, de bureautique et le programme de gestion de commerce que nous aurons dans un an en plus du programme général de sciences humaines, profil marketing», explique la directrice générale.

Le Cégep de Lévis-Lauzon possède déjà des locaux consacrés à la formation continue à Saint-Romuald. En 2016, une tentative d’y déplacer pour certains cours une partie de la clientèle de la formation régulière avait échoué, faute d’intérêt de la part des élèves.

«C’était une formule hybride où des cours étaient donnés quelques jours sur le campus et quelques jours à Saint-Romuald et elle était mal adaptée aux étudiants. Le projet actuel est plutôt un centre spécialisé où les étudiants recevraient l’ensemble de leur formation.»

Dans l’ouest

Les résultats de l’étude guideront le Cégep dans sa décision d’aller de l’avant ou non avec ce projet de centre spécialisé et, si oui, à quel endroit il l’installe. C’est la tête des ponts qui est privilégiée, soit Saint-Romuald ou Saint-Nicolas.

«Comme le Cégep de Lévis-Lauzon est la seule institution collégiale à Lévis, on aurait un avantage dans l’ouest avec un tel projet, surtout en ce qui a trait à la rétention des étudiants de ce secteur», explique Mme Fortier. 

En effet, pour plusieurs résidents de l’ouest de Lévis, les cégeps de Sainte-Foy et Garneau sont, en traversant le pont, à plus courte distance que le Cégep de Lévis-Lauzon. Comptant présentement 2800 étudiants, le cégep lévisien prévoit aussi une hausse de sa clientèle d’ici deux ou trois ans.