Le président du RTC, Rémy Normand, aux côtés de Louis Grou et de Carole Lavoie, respectivement directeur et directrice des cégeps Limoilou et de Sainte-Foy.

L'autobus à rabais pour des cégepiens de Québec

Les étudiants des cégeps Limoilou et de Sainte-Foy pourront se procurer dès l’hiver 2019 un laissez-passer à prix réduit pour la durée de leur session.

Cette offre est rendue possible grâce à la création d’un fonds de mobilité durable dans chaque cégep en collaboration avec leur association étudiante respective, à raison d’une cotisation par étudiant, par session. Le fonds du Cégep de Sainte-Foy pourrait s’élever entre 150 000 $ et 200 000 $ et celui de Limoilou, entre 100 000$ et 200 000 $.

Le partenariat avec le Réseau de transport de la capitale (RTC) est la première action posée en lien avec ce fonds. Ainsi, les étudiants pourront se procurer pour 155 $ un laissez-passer valide 17 semaines consécutives, soit la durée d’une session.

Le conseiller Rémy Normand, président du RTC, se réjouit de l’entente. «Ça introduit de la souplesse dans l’offre du RTC. Les étudiants bénéficient maintenant d’un avantage financier qu’ils n’avaient pas avec l’achat d’un laissez-passer annuel parce que l’été, plusieurs ne sont plus là.»

Possibilités d'autres ententes

Il invite maintenant toute autre institution intéressée à joindre le réseau de transport pour discuter des possibilités d’entente du même genre. «L’important, c’est d’avoir des solutions adaptées. Si d’autres veulent faciliter la mobilité durable dans leur organisation, qu’ils nous contactent. Je pense ici à tout générateur de déplacements comme les hôpitaux ou de grosses entreprises.»

«Nous souhaitions faire notre part en matière de mobilité durable, de transport collectif et de transport actif depuis plusieurs années et nous avons, à plusieurs occasions, posé des gestes à plus petite échelle. Nous sommes heureux de pouvoir donner une toute nouvelle envergure à cette volonté», a pour sa part expliqué la directrice générale du Cégep de Sainte-Foy, Carole Lavoie. 

Louis Grou, dg du Cégep Limoilou, a ajouté qu’«à terme, cette collaboration intercégeps est des plus bénéfiques pour l’ensemble de la communauté. Elle nous permet de faciliter l’utilisation du transport en commun pour nos étudiants en le rendant plus accessible, et de diminuer par la même occasion la circulation automobile».