Élection scolaire partielle: faible taux de vote par anticipation

Les élections scolaires se suivent et se ressemblent, alors que seulement 70 personnes (0,38 % des 18 480 électeurs inscrits) se sont déplacées dimanche lors du vote par anticipation visant à élire le nouveau commissaire de la circonscription 11 (Montcalm-Saint-Sacrement) de la commission scolaire de la Capitale.
Malgré l'intention claire du gouvernement Couillard d'abolir les élections scolaires, une élection scolaire partielle a dû, Loi sur l'instruction publique oblige, être déclenchée à la suite de la démission d'un commissaire, il y a quelques mois.
Deux candidats, Robert Martel et Édith Thibault, sont en lice pour cette élection, dont le coût s'élève à quelque 50 000 $.
Le scrutin général se tiendra entre 10h et 20h dimanche.