La ville de Lévis veut accroïtre la densité du secteur Saint-Nicolas, à l'ouest des ponts

École promise dans le secteur Roc-Pointe à Saint-Nicolas

Les élus de Lévis ont fait la promesse mardi, lors de la séance du conseil municipal, de trouver et de céder d'ici le 30 septembre un terrain de 16 000 mètres carrés à la commission scolaire des Navigateurs pour la construction d'une école dans le secteur Roc-Pointe, entre la route Marie-Victorin et le fleuve.
«Nous nous engageons auprès de la commission scolaire pour les rassurer comme de quoi il n'y a pas de danger de perdre les subventions», a dit la mairesse Danielle Roy Marinelli, qui a insisté sur l'urgence de procéder à la construction pour assurer l'ouverture en 2015. La ministre de l'Éducation, Marie Malavoy, a annoncé en mai un investissement de 10 millions $ pour la construction d'une école dans le secteur Saint-Nicolas. Si le terrain n'est pas encore choisi, des discussions sont en cours avec les promoteurs propriétaires des terrains, a indiqué la mairesse. Aux citoyens du secteur qui s'inquiétaient de la destruction des espèces d'arbres menacées, la mairesse a répliqué qu'«entre les deux, si on avait un choix à faire, on choisirait les élèves».