À quelques heures du retour en classe de 300 élèves, c'était le branle-bas de combat à l'école Harmonie, ravagée par le feu la semaine dernière.

École de l'Harmonie: élan de générosité envers les élèves

C'est jour de retour en classe vendredi pour 410 élèves de l'école primaire de l'Harmonie de Beauport, qui ont vu une partie de leur lieu d'enseignement ravagée par le feu la semaine dernière.
Jeudi après-midi, c'était encore le branle-bas de combat dans le pavillon le plus récent de l'école - qui n'a pas été endommagé par les flammes -, alors que tout le personnel s'affairait à réorganiser les classes. Les déménageurs entraient classeurs, pupitres, chaises et tables afin que tout soit prêt pour le lendemain. 
«C'est incroyable tout ce qu'on a reçu!» lance en entrevue téléphonique Marie-Claude Asselin, directrice générale adjointe de la commission scolaire des Premières-Seigneuries. Selon elle, la communauté a été très généreuse en fournissant crayons, cahiers, cartables, livres jeunesse, jeux de table, sacs à dos, bibliothèques et tout autre matériel éducatif, qui remplacera ce que l'école a perdu dans l'incendie.
Toute la semaine, des bénévoles ont reçu les dons dans le sous-sol de l'église La Nativité de Notre-Dame, située tout près. La récolte a été abondante, mais elle n'a pas dépassé les besoins, indique Mme Asselin.
«Il manque à peu près seulement des effets personnels pour les enfants, comme des espadrilles et des vêtements pour l'éducation physique», explique-t-elle. Un montant sera alloué à chaque parent pour racheter ces effets personnels et quelques autres fournitures scolaires durant le temps des Fêtes.
Transfert à l'école secondaire
Seulement 300 élèves du régulier et de l'adaptation scolaire réintégreront le pavillon Saint-Édouard de l'école de l'Harmonie vendredi. Les 120 autres, inscrits en concentration musique, termineront leur année scolaire à l'école secondaire de la Seigneurie, où ils auront accès à davantage de locaux de musique et à un auditorium pour les spectacles. Ils auront toutefois une section bien à eux et ne se mêleront pas aux élèves du secondaire.
L'évaluation du sinistre n'est pas tout à fait terminée, mais la commission scolaire soutient que les dommages seront d'au moins 2 millions $, concentrés dans l'aile centenaire de l'école. Aucune décision sur la répartition des élèves n'a encore été prise pour l'année 2016-2017.