Commission scolaire Central Quebec: tous les candidats élus par acclamation

Il n'y aura pas d'élections à la commission scolaire anglophone Central Quebec, située dans la capitale. Les 11 candidats au poste de commissaire ont été élus par acclamation, de même que le président, Stephen Burke.
Ce dernier en a été le premier étonné, mais il n'y voit pas un manque d'intérêt ou une mauvaise nouvelle pour la démocratie. «J'ai peut-être des lunettes très fumées mais je ne le vois pas comme ça. C'est assez exceptionnel, mais j'ose croire que c'est parce qu'il n'y a pas de débats acrimonieux ou de dossier litigieux.»
Bien sûr, il y a eu du mécontentement entourant l'augmentation des taxes scolaires, ajoute-t-il, en mentionnant que le taux de taxation n'a pas augmenté cette année. Les citoyens recevront toutefois une facture plus élevée en raison de l'augmentation de la valeur des maisons, précise-t-il.
M. Burke se réjouit par ailleurs que l'absence d'élections permette à sa commission scolaire d'économiser 75 000 $. «Cet argent va être retourné aux élèves», dit-il.
Il s'agit de la seule commission scolaire anglophone dans cette situation. Du côté francophone, il n'y aura pas non plus de scrutin dans les commissions scolaires de la Baie-James et de l'Or-des-Bois, située à Val-d'Or.