La grève des employés de soutien, qui perdure depuis le 21 février, force le report d'un important colloque à l'Université Laval.

Colloque reporté à cause de la grève à l'Université Laval

La grève des employés de soutien, qui perdure depuis le 21 février, force le report d'un important colloque à l'Université Laval.
Prévu du 7 au 9 mars, le colloque sur l'avenir du financement de l'enseignement supérieur devait réunir plusieurs conférenciers de renom et remettre à l'avant-scène la proposition de l'Université Laval d'obliger les entreprises à contribuer au financement des universités, afin de régler une fois pour toutes la question du sous-financement. 
«Plusieurs cadres avaient confirmé leur présence à cet événement, mais ils ne pourront être là, parce qu'ils sont affectés aux services essentiels aux étudiants en raison du conflit de travail», explique Andrée-Anne Stewart, porte-parole de l'Université Laval.
Mme Stewart raconte que des cadres doivent faire le ménage des résidences ou préparer des gymnases au PEPS en l'absence des 1900 employés en grève. Dans ce contexte, la direction a préféré reporter au 12 et 13 avril le colloque, organisé en collaboration avec l'association étudiante CADEUL. 
La direction et le Syndicat des employées et des employés de l'Université Laval (SEUL) se sont affrontés devant le Tribunal administratif du travail toute la journée lundi sur la question des briseurs de grève. Le SEUL croit que l'université a recours illégalement à près de 600 agents contractuels, ce que réfute la haute direction. Le juge a pris la question en délibéré.