À 104 ans, Rosario Tremblay est le plus vieil ancien élève du Collège de Lévis encore vivant. Il y a étudié de 1923 à 1926.

Collège de Lévis: 160 ans d'éducation

En septembre 1853, huit ans avant la fondation de Lévis, le plus vieil établissement d'enseignement sur la rive sud du Saint-Laurent accueillait ses 105 premiers élèves. Cent soixante ans plus tard, près de neuf cents élèves parcourent les couloirs du Collège de Lévis.
Le Collège fête ses 160 ans d'histoire avec la poursuite de la construction du Complexe 2 glaces Honco, qui a débuté l'an dernier et qui permettra à la Ville de Lévis d'offrir plus de 4000 heures d'utilisation des patinoires aux Lévisiens.
Devant une assemblée d'anciens élèves, l'actuelle administration, dirigée par David Lehoux, a souligné les efforts des hommes et des femmes qui ont participé à sa pérennité.
Le plus vieil ancien élève du Collège, Rosario Tremblay, était présent la semaine dernière lors du lancement des célébrations. L'homme de 104 ans, en pleine forme, a fréquenté le Collège de 1923 à 1926.
Au début des années 1800, seulement 15 000 francophones sur une population estimée de 400 000 personnes savent lire et écrire. Pour donner une éducation de qualité sur la Rive-Sud, en majorité anglophone, Mgr Joseph-David Daziel, aussi fondateur de la ville, a pris la décision d'y installer une école. Le revêtement en pierre extérieur, à lui seul, a coûté 48 000 $ en 1853.
Anciens élèves
Plusieurs hommes connus, dont Alphonse Desjardins, l'écrivain Louis Fréchette, l'ancien recteur de l'Université Laval Michel Gervais ainsi que Maurice Tanguay, fondateur d'Ameublements Tanguay, y ont fait leurs études. Les femmes y ont fait leur entrée en 1968 au collégial et en 1988 au secondaire.
Peu d'établissements scolaires peuvent se vanter d'avoir une équipe de hockey plus vieille que celle du Canadien de Montréal, fondé en 1909, ni d'abriter entre ses murs l'une des plus vieilles troupes de théâtre au pays. L'équipe de hockey du Collège de lévis a été fondée en 1902 et sa troupe en 1870. Le premier gardien de but du CH, Joseph Cattarinich, avait au préalable fait ses classes chez les Commandeurs du Collège de Lévis.