L’ajout de trois écoles et les deux projets d’agrandissement équivalent à 88 nouvelles classes dans la région de la Capitale-Nationale, a souligné le ministre Roberge.
L’ajout de trois écoles et les deux projets d’agrandissement équivalent à 88 nouvelles classes dans la région de la Capitale-Nationale, a souligné le ministre Roberge.

Cinq écoles seront construites ou agrandies dans la région de la Capitale-Nationale

Marc Allard
Marc Allard
Le Soleil
Cinq écoles primaires seront construites ou agrandies et plusieurs autres seront rénovées dans la région de la Capitale-Nationale.  

Le ministre de l’Éducation, Jean-François Roberge, et la ministre responsable de la région de la Capitale-Nationale, Geneviève Guilbault, en ont fait l’annonce mardi lors d’une conférence de presse à l’école secondaire de La Seigneurie, dans Beauport, à Québec. 

Une école de 17 classes verra le jour dans Beauport et une autre de 23 classes sera construite à Sainte-Brigitte-de-Laval. Une autre école de 32 classes surgira de terre, mais son terrain n’a pas encore été choisi. 

Ces trois écoles seront construites sur le territoire du centre de services scolaire des Premières-Seigneuries. 

Un agrandissement a aussi été annoncé à l’école primaire du Buisson, dans l’arrondissement des Rivières, à Québec, qui bénéficiera de dix classes et d’un plateau de gymnase en plus. 

À Pont-Rouge, la bibliothèque municipale annexée au pavillon Saint-Charles de l’école primaire du Perce-Neige sera transformée pour en faire six classes et un gymnase sera ajouté. 

L’ajout de trois écoles et les deux projets d’agrandissement équivalent à 88 nouvelles classes dans la région de la Capitale-Nationale, a souligné le ministre Roberge. Il s’agit d’un investissement de 101 millions $. 

Le gouvernement prévoit également un montant de 124 millions $ pour la rénovation et l’entretien de nombreuses écoles dans la région de la Capitale-Nationale. 

«Ce n’est pas juste ceux qui vont dans une nouvelle école qui ont droit à une belle école, a dit le ministre Roberge. Tout le monde a le droit à une belle école». 

Matériaux du Québec

Le gouvernement rappelle que les travaux d’infrastructures scolaires seront réalisés selon la nouvelle vision gouvernementale en matière de construction, d’agrandissement et de rénovation d’écoles. 

Celle-ci prévoit notamment que les espaces communs favorisent la socialisation et le sentiment d’appartenance des élèves. Les nouvelles écoles arboreront aussi une nouvelle identité architecturale qui met en valeur des accents de bleu et des matériaux du Québec, principalement le bois et l’aluminium.