Des gens issus d'organismes communautaires ainsi que des parents se sont joints à la chaîne dès 7h30 afin de réclamer un meilleur financement du système public d'éducation.

Chaîne humaine à l'école Saint-Jean-Baptiste

Une cinquième marée de chaînes humaines en six mois a déferlé sur le Québec lundi, alors que des parents, des enseignants, des professionnels du milieu scolaire, des enfants et des manifestants de la sphère communautaire - eux-mêmes en grève lundi et mardi - se sont tenu la main pour réclamer un meilleur financement du système public d'éducation. Au total, 285 écoles à travers la province ont reçu la visite de quelque 20 000 personnes tôt lundi matin.
À Québec, une soixantaine de personnes étaient rassemblées devant l'école Saint-Jean-Baptiste. Des chaînes humaines ont également pris forme aux écoles Sacré-Coeur, Jean-de-Brébeuf, Saint-Paul-Apôtre, Grande-Hermine, Saint-Fidèle, Anne-Hébert, Saint-Michel, et des Berges.
Le dernier rassemblement du genre remonte au 1er octobre, alors que 370 chaînes humaines s'étaient déployées autour d'écoles du Québec.
Encore une fois pour dénoncer les coupes dans le système d'éducation, une mobilisation de parents provenant de partout en province se tiendra le 20 novembre devant l'Assemblée nationale.