Le dépôt de la pétition fait suite à de nombreuses autres actions entreprises depuis l’annonce de la possible mutation de Cardinal-Roy, dont une chaîne humaine, le 30 octobre.

Cardinal-Roy: une pétition de plus de 1000 noms

Le comité des citoyens opposés à la transformation de l’école secondaire Cardinal-Roy en institution «élitiste» réservée aux élèves des programmes contingentés en arts et en sports déposera une pétition de plus de 1000 signatures appuyant ses revendications, mardi soir devant les commissaires scolaires.

«C’est pour que les commissaires n’entérinent pas la décision», expose Éloïse Gaudreau, animatrice-coordonnatrice au Comité des citoyens et citoyennes du quartier Saint-Sauveur. C’est que l’établissement souhaite fermer les secteurs d’enseignement «régulier» et de l’«adaptation scolaire» pour laisser toute la place aux populaires programmes spécialisés.

«La pétition a été envoyée aux élus de la Commission scolaire de la capitale ce matin [lundi]», note Mme Gaudreau. Mais les membres du comité J’aime Cardi tenaient également à se présenter en personne à leur assemblée pour bien se faire entendre.

«Le projet ne passe clairement pas la barre de l’acceptabilité sociale», avance une des co-porte-parole du groupe de parents, Claudine Thériault. «Il y a probablement d’autres solutions à explorer avant la fermeture.»

Pourquoi ne pas développer le secteur régulier plutôt que de l’abolir ? demande Mme Thériault. Des élèves qui ne visent pas l’élite sportive et artistique profiteraient aussi grandement, selon elle, d’un enseignement enrichi en activités physiques, théâtre ou peinture. «Ce que l’on veut, c’est que l’école soit ouverte pour tous.»

Actions de mobilisation

Le dépôt de la pétition fait suite à de nombreuses autres actions entreprises depuis l’annonce de la possible mutation de Cardinal-Roy.

En septembre, la directrice générale adjointe aux affaires éducatives de la commission scolaire, Mireille Dion, expliquait que le changement de statut de l’école secondaire «obligera de redéployer les élèves du bassin d’alimentation du secteur général et ceux d’adaptation scolaire vers d’autres écoles».

Depuis, des citoyens ont participé en nombre à des consultations organisées par la commission scolaire. Ils ont également manifesté en dressant une chaîne humaine autour de Cardinal-Roy.

La décision des commissaires quant à l’avenir de Cardinal-Roy devait être prise ce 20 novembre. L’ordre du jour a toutefois été modifié pour reporter le vote en décembre. «Je pense qu’ils ne s’attendaient pas à une aussi grande opposition au projet», évalue Mme Thériault. «On attend avec impatience leur réponse.»

La pétition du comité de citoyens est toujours en ligne.