2,4 M$ pour embellir les cours d'école

Même s'il y a des enjeux qui peuvent apparaître plus importants, il faut maintenir les infrastructures, a plaidé jeudi le ministre de l'Éducation, François Blais, pour justifier les investissements de 2,4 millions $ qui seront consacrés cette année par le gouvernement Couillard afin d'embellir les cours d'école du Québec.
En tout, 134 projets d'embellissement ont été autorisés dans la province pour l'année 2014-2015. Parmi ces projets, celui de l'école Maria-Goretti, dans le secteur de Charlesbourg, où seront aménagés des aires de détente, des îlots de verdure et un potager. L'établissement bénéficiera d'une aide financière gouvernementale de 25 000 $.
Le financement gouvernemental des projets d'embellissement représente le tiers de leurs coûts, jusqu'à concurrence de 25 000 $, a précisé le ministre François Blais au cours d'une conférence de presse tenue dans les locaux de l'école Maria-Goretti, un établissement de sa circonscription.
Les autres projets retenus seront communiqués ultérieurement par les commissions scolaires, a indiqué l'attachée de presse du ministre, Julie White.
Par cette mesure, le ministère de l'Éducation dit vouloir contribuer à assurer un environnement stimulant, sécuritaire et propice à la pratique de l'activité physique, un enjeu cher à François Blais.
Selon lui, une cour invitante donnera autant aux élèves l'envie de venir à l'école et de réussir que celle de s'amuser et de bouger. L'adoption d'un mode de vie physiquement actif doit être encouragée tôt, et l'école a un rôle important à jouer à cet égard, a dit le ministre.
«Il faut les faire bouger et les faire aimer le sport», a-t-il résumé.
«Le parc immobilier des écoles a vieilli, il faut maintenir les investissements», a par ailleurs souligné M. Blais, ajoutant que les besoins avaient aussi évolué. Les potagers, par exemple, sont très populaires auprès des enfants, a noté le ministre.