Les enquêteurs du BST sur les lieux de l’écrasement de l’hélicoptère du président de Savoura, Stéphane Roy. L’organisme affirme que le rotor principal et le rotor de queue «ne montraient pas les signes caractéristiques d’un impact alors que les rotors tournent à pleine vitesse».
Les enquêteurs du BST sur les lieux de l’écrasement de l’hélicoptère du président de Savoura, Stéphane Roy. L’organisme affirme que le rotor principal et le rotor de queue «ne montraient pas les signes caractéristiques d’un impact alors que les rotors tournent à pleine vitesse».

Écrasement de l’hélicoptère de Stéphane Roy: la radiobalise était à «OFF»

Stéphane Blais
La Presse Canadienne
De nouvelles informations sur l’écrasement de l’hélicoptère du président de Sagami-Savoura, Stéphane Roy, ont été révélées vendredi par le Bureau de la sécurité des transports du Canada (BST).