Une étude est actuellement en cours afin de déterminer la durée de vie des Écolobus, en service depuis 2008. Le Réseau de Transport de la Capitale espérait les faire rouler au moins huit ans, soit jusqu'en 2016.

Écolobus à vendre

Le Réseau de transport de la Capitale veut revendre les huit Écolobus qu'il retire de la route.
Le président Rémy Normand a expliqué vendredi que les mécaniciens allaient faire le tour des minibus électriques et «les mettre top notch» pour ensuite les céder au plus offrant.
Le RTC espère ainsi récupérer «le maximum de la valeur résiduelle» des véhicules. M. Normand n'a pas d'estimation à soumettre: son équipe fait des calculs actuellement.
Le processus de vente n'est pas décidé non plus, mais il pourrait prendre la forme d'un appel de propositions. La meilleure offre sera acceptée.
Si l'image des Écolobus est affectée, «ils sont encore en très bon état de marche», assure le président du RTC, persuadé de trouver un acheteur. Il ne sait trop qui serait intéressé à mettre la main sur ces véhicules. Peut-être des transporteurs publics d'Europe ou de régions plus chaudes, avance-t-il, ou encore des entreprises qui ont besoin d'une navette estivale.