Le Soleil
Une quarantaine de personnes se sont ajoutées à l’action collective contre les autorités de santé publique, la Procureure générale du Québec et la Centrale des syndicats du Québec, propriétaire de la tour de refroidissement à l’origine de l’éclosion de légionellose survenue en 2012.
Une quarantaine de personnes se sont ajoutées à l’action collective contre les autorités de santé publique, la Procureure générale du Québec et la Centrale des syndicats du Québec, propriétaire de la tour de refroidissement à l’origine de l’éclosion de légionellose survenue en 2012.

Éclosion de légionellose à Québec en 2012: le groupe de l’action collective s’agrandit

Élisabeth Fleury
Élisabeth Fleury
Le Soleil
Une quarantaine de personnes viennent d’être ajoutées au groupe qui a intenté un recours collectif à la suite de l’éclosion de légionellose qui a fait 13 morts à Québec en 2012. L’action collective contre les autorités de santé publique, la Procureure générale du Québec et la Centrale des syndicats du Québec (CSQ) concerne maintenant près de 220 personnes, dont un Australien qui était en visite dans la capitale cet été-là.