Une éclosion de COVID-19 s’est déclarée dans une unité du Centre hospitalier du Grand Portage de Rivière-du-Loup.
Une éclosion de COVID-19 s’est déclarée dans une unité du Centre hospitalier du Grand Portage de Rivière-du-Loup.

Éclosion de COVID-19 à l’hôpital de Rivière-du-Loup

Johanne Fournier
Johanne Fournier
Collaboration spéciale
Une éclosion de COVID-19 s’est déclarée dans une unité du Centre hospitalier du Grand Portage de Rivière-du-Loup. Deux usagers et un employé ont reçu un résultat positif à un test de dépistage. En plus de l’employé infecté, treize de ses collègues ont été retirés du travail. Les visites à l’hôpital sont interdites.

L’établissement a ouvert sa zone rouge, où les deux usagers ont été transférés. «Tous les usagers de l’unité qui est en éclosion ont été placés en isolement, indique la conseillère aux relations avec les médias du Centre intégré de santé et de services sociaux, Ariane Doucet-Michaud. Les mesures de protection ont été rehaussées. La fréquence des nettoyages est accrue. Les visites sont suspendues à l’hôpital, sauf pour les proches aidants et les causes humanitaires.»

Une centaine d’usagers et d’employés, y compris les médecins, ainsi que toutes les personnes qui sont passées par cette unité, ont subi un test de dépistage. Dix opérations chirurgicales considérées non urgentes ont été reportées.

Le Bas-Saint-Laurent ajoute à son bilan, vendredi, douze nouveaux cas de coronavirus, dont trois qui nécessitent une hospitalisation. Le bilan total a franchi le cap des 300 personnes infectées depuis le début de la pandémie.