Six personnes, usagers et employés, de la résidence Le Saint-Guillaume ont contracté la COVID-19.
Six personnes, usagers et employés, de la résidence Le Saint-Guillaume ont contracté la COVID-19.

Éclosion de COVID-19 à la résidence Le Saint-Guillaume de Saint-Georges

Judith Desmeules
Judith Desmeules
Le Soleil
Le CISSS de Chaudière-Appalaches déclare officiellement une éclosion de COVID-19 dans la résidence Le Saint-Guillaume à Saint-Georges. En date de vendredi, six personnes avaient contracté le virus, des résidents et des employés.

«La Santé publique poursuit son enquête épidémiologique et toutes les mesures de prévention et de sécurité nécessaires afin de protéger la santé des résidents et des travailleurs sont mises en place», indique le CISSS de Chaudière-Appalaches.

Jeudi, on annonçait que le chantier de construction de l’agrandissement de la résidence pour personnes aînées était fermé depuis lundi en raison de tests positifs à la COVID-19 pour trois travailleurs. Deux employés de la résidence avaient ensuite été déclarés positifs.

Ces deux employés de la résidence ne donnaient pourtant pas de soins aux résidents et n’avaient donc pas de contacts avec eux, avait précisé le CISSS.

Quatre personnes supplémentaires ont cependant reçu un test positif à la COVID-19 vendredi, peu après la fermeture du chantier, il s'agit d'un troisième employé et trois résidents.

Cette éclosion ne compte pas les trois travailleurs du chantier ayant contracté le virus.

LIRE AUSSI : Cinq cas de COVID-19 en lien avec un chantier à Saint-Georges

Tous les employés et usagers de la résidence Le Saint-Guillaume effectueront un test de dépistage. Les résidents sont d’ailleurs isolés dans leur chambre et les visites sont permises pour les proches aidants seulement. Des mesures de précautions additionnelles sont instaurées.

On indique également qu’un gardien de sécurité a été ajouté parmi le personnel de la résidence pour veiller au respect des consignes de sécurité en vigueur.

Une équipe du CISSS est aussi sur place pour s’assurer que l’état de santé de tous les résidents soit évalué et surveillé.

«Dans un souci de confidentialité et de respect des résidents et des travailleurs de la santé, il nous sera impossible de donner davantage de précisions sur les personnes infectées», ajoute le CISSS de Chaudière-Appalaches.

Vendredi, la région comptait quatre nouveaux cas de COVID-19 sur son territoire, pour un total de 623 personnes infectées depuis le début de la pandémie.

Aucune personne n’est hospitalisée et on compte 590 cas rétablis. La région compte toujours huit décès reliés à la COVID-19 depuis le mois de mars.