Eau dans les oreilles: secouer la tête risquerait d’endommager le cerveau [VIDÉO]

Secouer la tête pour expulser l’eau coincée dans le conduit auditif risque d’endommager le cerveau, surtout chez les jeunes enfants, préviennent des scientifiques américains.

À l’aide de tubes de verre et de modèles en trois dimensions du conduit auditif, les chercheurs des universités Cornell et Virgnia Tech ont calculé que «l’accélération critique» nécessaire pour expulser l’eau, dans le cas d’un enfant, correspond à environ dix fois la force de la gravité, ce qui risquerait d’endommager le cerveau.

La force nécessaire sera moins grande dans le cas des adultes, en raison du diamètre plus important de leur conduit auditif. La force requise dépendra aussi de la quantité d’eau et de sa position à l’intérieur du conduit.

Les chercheurs ont toutefois précisé par voie de communiqué que «la tension superficielle» de l’eau est un facteur critique qui lui permet de rester coincée dans le conduit auditif.

Pour faciliter son écoulement, disent-ils, on pourrait possiblement ajouter quelques gouttes d’un liquide ayant une tension superficielle plus faible que celle de l’eau, comme de l’alcool ou du vinaigre.

Les conclusions de cette étude ont été dévoilées lors d’un congrès scientifique de l’American Physical Society’s Division of Fluid Dynamics.