Le Soleil
Les chercheurs ont analysé que les cégépiens ne connaissent pas les groupes extrémistes québécois et que leurs connaissances sur le phénomène de radicalisation sont globalement minimes.
Les chercheurs ont analysé que les cégépiens ne connaissent pas les groupes extrémistes québécois et que leurs connaissances sur le phénomène de radicalisation sont globalement minimes.

Diversité religieuse: les cégépiens tolérants, mais ignorants

Ian Bussières
Ian Bussières
Le Soleil
Une majorité de cégépiens seraient tolérants devant la diversité religieuse, mais leur niveau de connaissances des grandes religions et de la radicalisation est faible.