Françoise St-Onge 
Françoise St-Onge 

Disparition à Amqui: le corps de Françoise St-Onge retrouvé dans la rivière Matapédia

L’équipe nautique de la Sûreté du Québec (SQ) a repêché un corps sur l’heure du dîner mardi dans la rivière Matapédia à Amqui. Alors qu’elles participaient aux recherches, ce sont quatre citoyennes de l’endroit qui en ont fait la découverte. La SQ confirme qu’il s’agit de la dépouille de Françoise St-Onge, 69 ans.

La dame avait été vue la dernière fois dimanche, après avoir quitté son domicile de la rue Estelle à Amqui, dans La Matapédia. Lorsque les proches avaient signalé sa disparition à la police lundi, les agents de la SQ avaient débuté leurs recherches dans la zone autour de laquelle Mme St-Onge avait été aperçue la dernière fois. La SQ avait aussi lancé un avis de recherche dans la soirée de lundi visant à demander l’aide de la population pour l’aider à retrouver la sexagénaire.

Vaste déploiement policier

Mardi matin, un déploiement de plus de 25 policiers du poste local de la SQ et des postes environnants avait élargi la zone de recherche. Une unité d’urgence de la SQ était également partie de Québec pour venir prêter main-forte. «Ils ont utilisé des motomarines pour sillonner la rivière Matapédia, raconte l’agent d’information de la SQ, Claude Doiron. Ils ont sillonné à pied les berges de la rivière. Il y a aussi des recherches qui ont été faites dans le voisinage de la résidence de la dame et du porte-à-porte a été fait. On avait également des VTT qui ont été déployés pour faire des recherches dans certains secteurs d’Amqui.»

Parti tôt mardi matin de sa base de Saint-Hubert, l’hélicoptère de la Sûreté du Québec est arrivé sur les lieux vers midi et quart pour survoler le secteur. Au même moment, les quatre citoyennes ont fait la macabre découverte. «Nous désirons remercier la population d’Amqui pour sa collaboration dans ce dossier», tient à souligner le sergent Doiron.