Les plaines d'Abraham vers 1900

Les plaines d'Abraham vers 1900

Les plaines d’Abraham, vers 1900. Au premier plan, on aperçoit une partie des installations de la Cartoucherie de Québec, qui produit des munitions pour l’armée. Les Plaines font alors l’objet de bien des convoitises. Plusieurs projets immobiliers veulent y voir le jour.

À la fin, c’est l’idée d’un parc public qui s’impose. En 1901, le gouvernement fédéral achète le terrain des Ursulines pour la somme de 80 000 $ [plus de 2 millions $ en argent de 2019]. La création du parc n’empêchera pas les bâtiments de la Cartoucherie de trainer dans le paysage durant des décennies. Ni les membres du Quebec Golf Club de continuer à jouer sur les Plaines, jusqu’en 1915. Malgré les protestations de citoyens, on construit même une usine de fusil, la Ross Rifle Factory, en 1902. Aujourd’hui, les bâtiments ont disparu, à l’exception de la tour Martello, cachée par les arbres, à l’horizon. Et le secteur accueille la grande scène du Festival d’été. (Source : Jacques Mathieu, Les plaines d’Abraham : le culte de l’idéal, Septentrion, 1993.)

Les plaines d'Abraham en 2019