Lendemain de tempête sur la 3ème Avenue à Charlesbourg sous le viaduc de l'autoroute de la Capitale en 1975.

Le viaduc de l'autoroute 40 en 1975

Le viaduc de l’autoroute 40 qui surplombe la 3e avenue ouest, en avril 1975. Le 3 et le 4 avril, une énorme tempête a balayé l’est du continent. Quarante-trois centimètres de neige sont tombés sur la région de Québec. Deux morts. Des dizaines de milliers de foyers privés d’électricité. Les services de déneigement sont dépassés. Il faut plusieurs jours pour rétablir la circulation, à cause des nombreux véhicules abandonnés sur les routes. Souvent, ce sont les citoyens qui dégagent les véhicules ensevelis avec leurs pelles. Un chroniqueur du Soleil s’étonne qu’il faille «plus de 36 heures ou même 48 heures pour que les routes soient ouvertes après une tempête». Il accuse «l’incurie du gouvernement provincial» et la «trop grande prolifération des contracteurs privés».
Le viaduc en 2019.