Le pont de Québec, entièrement ferroviaire, en 1917

Le pont de Québec il y a 100 ans

Bien avant que les automobiles deviennent maîtres de nos déplacements dans la province, les trains occupaient ce rôle.
C'est pour cette raison que deux voies avaient été aménagées sur le pont de Québec afin qu'ils puissent y circuler.
L'une d'entre elles a été retirée au milieu du XXe siècle pour permettre à davantage de voitures de traverser.
Ce sont d'ailleurs quatre convois chargés d'acier qui ont, en s'immobilisant au centre du pont pendant deux heures, testé la solidité de la structure lors de l'achèvement des travaux en 1918.