Le parc Cartier-Brébeuf en 1971
Le parc Cartier-Brébeuf en 1971

Le parc de l’Anse-à-Cartier en 1971

Jean-Simon Gagné
Jean-Simon Gagné
Le Soleil
Patrice Laroche
Patrice Laroche
Le Soleil
Le parc de l’Anse-à-Cartier et le lieu historique national Cartier-Brébeuf, en 1971. L’endroit est déjà célèbre, puisque c’est là que Jacques Cartier et une centaine de marins ont passé le terrible hiver de 1535-1536. Mais en 1971, tout le secteur est méconnaissable.

Les rives de la rivière Saint-Charles achèvent d’être bétonnées. À droite, on aperçoit la réplique de La Grande Hermine, l’un des bateaux de Cartier. Elle sera démolie au début des années 2000, après de nombreuses années de négligence. 

Depuis 20 ans, l’endroit a connu une véritable renaissance. De nombreux arbres ont été plantés, en particulier de l’autre côté de la Saint-Charles, à la Pointe-aux-Lièvres. Une oasis au milieu de la ville.

Le parc Cartier-Brébeuf en 2020