Le Palais de l'industrie en 1927
Le Palais de l'industrie en 1927

Le Palais de l'industrie en 1927

Le Palais de l’industrie, en 1927. Connu aujourd’hui comme le Grand Marché de Québec, il est à l’époque un vaste édifice d’expositions annuelles, assurant la promotion des affaires de la région. Une installation de montagnes russes est visible aux abords du bâtiment, témoignant de l’importance du lieu de rassemblement.

En 1898, la Compagnie de l’Exposition de Québec, dont l’objectif est de faire la promotion du commerce, de l’agriculture de la région et de l’industrie avec des expositions annuelles, fait l’acquisition du terrain de l’actuel Grand Marché et de ses alentours. 

Au tournant du XXe siècle, le premier Palais de l’industrie est érigé. C’est un grand hall d’exposition, dont l’architecture est du type industriel des années 1920. 

L’édifice a une superficie de 120 mètres par 60 (400 pieds par 200 pieds). Trois ans avant ce cliché, en 1924, le bâtiment est rénové selon les plans de l’architecte Adalbert Trudel et de l’ingénieur Édouard Hamel, à la demande du maire de l’époque, Joseph-Octave Samson. 

L’architecte à qui sont confiés les plans est connu à Québec pour l’agrandissement de l’église Saint-Zéphirin, ainsi que pour le Cinéma de Paris de la rue Saint-Joseph – l’actuel Impérial de Québec. L’ingénieur est quant à lui célèbre pour avoir assuré la canalisation de la rivière Lairet dans Limoilou. 

En 1956, le bâtiment prend le nom de Pavillon du commerce. En 1994, il est voué à l’abandon, les ouvertures ont été murées et il semble bon pour la démolition. 

Finalement, une piste de karting y sera installée, et le bâtiment sera occasionnellement utilisé par Expo Québec. Il accueille le Grand Marché depuis l’année dernière.

Le Palais de l'industrie en 2020