Le camp militaire de Lauzon vers 1930

Le camp militaire de Lauzon vers 1930

Le camp militaire de Lauzon, vers 1930. La présence de militaires sur les lieux remonte au Régime français. Mais les bâtiments se multiplient à partir des années 1860. Ils servent à loger la main d’œuvre qui construit les ouvrages fortifiés dans le secteur. De nombreux soldats y stationnent aussi durant les deux guerres mondiales. Aujourd’hui, au coin des rues Louis Philippe Guay et de la Lande, le Parc des ingénieurs royaux rappelle le chantiers des fortifications. Tout près, le Parc de la Paix est situé sur le site d’un ancien terrain d’entrainement de la milice française. Un peu à l’ouest, on trouve le lieu historique des Forts-de-Lévis, protégé depuis 1920. Les grues du chantier Davie font désormais partie du paysage.