Le boulevard Charest Ouest, à l’intersection de la rue Saint-Vallier, en 2020
Le boulevard Charest Ouest, à l’intersection de la rue Saint-Vallier, en 2020

Le boulevard Charest Ouest en 1961

Le boulevard Charest Ouest, à l’intersection de la rue Saint-Vallier, en 1961. Notez les voitures stationnées «en épi» et le panneau d’affichage en anglais, sur la droite. Le boulevard Charest vient alors d’être élargi, pour accommoder les automobiles de plus en plus nombreuses. On ne ménage pas trop la population. Et ce n’est qu’un début.

Durant la seule année 1961, près de 200 logements sont démolis dans le quartier Saint-Sauveur. Même les jours de l’église Notre-Dame-de-Lourdes (à gauche) sont comptés. Elle tombera sous le pic des démolisseurs, en 1968. Aujourd’hui, un demi-siècle plus tard, c’est l’énorme édifice de béton du centre d’hébergement Notre-Dame-de-Lourdes qui domine le paysage.

Le boulevard Charest Ouest, à l’intersection de la rue Saint-Vallier, en 1961