L’avenue Dufferin en 1890

L’avenue Dufferin en 1890

L’avenue Dufferin, en 1890. L’édifice du Parlement vient tout juste d’être complété, sur un ancien terrain de cricket de l’armée. La construction, qui s’est étalée sur 12 ans, a été marquée par une grève générale et deux attentats à la bombe. À gauche, on aperçoit les jolies maisons du faubourg Saint-Jean qui seront détruites pour faire place au Hilton et au Centre des congrès, à partir de 1970. Au nord de la ville, les constructions sont encore peu nombreuses. En 1996, l’avenue a été rebaptisée Honoré-Mercier. La fontaine de Tourny et ses 43 jets d’eau sont ensuite venus couronner le «carrefour-giratoire», en 2007. Un legs de la famille Simons à la ville de Québec pour son 400e anniversaire.
L’avenue Dufferin en 2019