L’avenue d’Estimauville, en 1969

L’avenue d’Estimauville, en 1969

L’avenue d’Estimauville, en 1969. Le secteur connaît alors une période de développement rapide, avec l’installation de plusieurs grands noms du commerce au détail. Ça ne durera pas. Dès les années 90, les commerces s’en vont et les environs se mettent à ressembler à une zone bombardée. Aujourd’hui, la construction de plusieurs édifices gouvernementaux et le début d’un écoquartier ont renversé la vapeur. Le meilleur semble à venir, même si le côté un peu massif des édifices n’inspirera pas beaucoup les poètes.
L’avenue d’Estimauville, en 2019