La rue Sous-le-Fort, en 1970

La rue Sous-le-Fort, en 1970. La petite rue, d’abord surnommée rue des Roches, s’impose comme l’une des plus vieilles de Québec. Elle existe peut-être depuis 1620. Au fils des ans, son tracé avait fini par s’allonger jusqu’au fleuve. Mais à partir de 1975, les travaux visant à reconstituer la Batterie royale changent tout. Les bâtiments qui abritent l’hôtel Brochu et la taverne Lapointe sont démolis. La rue Sous-le-Fort est réduite. Les maisons du quartier sont reconstruites dans un style «canadien-français». Au bout de la rue, on aperçoit encore et toujours la maison de l’explorateur Louis-Jolliet, qui date de 1683. Maintes fois rénové, l’endroit permet d’accéder au funiculaire.