La rue Saint-Louis en 1899.

La rue Saint-Louis en 1899

La rue Saint-Louis en 1899. À la fin du XIXe siècle, la petite rue connaît des transformations importantes. Le château Frontenac est inauguré (1893). L’hôtel de ville s’en va (1896). Le tramway est électrifié (1897).

Notez les trottoirs de bois et les calèches. En 1899, la plupart des gens n’ont jamais aperçu une automobile. 

Cent dix-neuf ans plus tard, l’aspect des maisons de la rue n’a pas beaucoup changé. 

Au fond, à droite, on remarque un grand arbre qui est devenu une célébrité locale. Dans ses racines, un boulet est emprisonné. 

On croit qu’il servait de chasse-roue, i.-e. de borne protégeant les roues des calèches lorsqu’elles tournaient un peu raide. Peu importe. Il fait la joie des touristes.

La Rue Saint-Louis en 2018.