En 1961

La rue Saint-Jean en 1961

La rue Saint-Jean, à l’intérieur des murs, en 1961. L’Université Laval vient de quitter le Vieux-Québec, mais le «quartier latin» reste le préféré des étudiants. C’est l’âge d’or des boîtes à chanson.

À l’avant-plan, on remarque le restaurant À la Porte Saint-Jean, de l’incontournable Gérard Thibault. À l’étage, celui qu’on surnomme le roi du cabaret a installé une salle de spectacle, À la Page blanche. Dans l’immeuble d’à côté, il a aussi ouvert La Boîte aux chansons. 

À l’été 1960, un certain Gilles Vigneault y a fait ses débuts, avec des filets de pêche pour unique décor. Plus loin, le lecteur à la vue perçante remarquera la taverne Coloniale, aujourd’hui devenue le Pub Saint-Alexandre. 

Avec le recul, personne ne s’ennuie d’une rue Saint-Jean sur laquelle les voitures circulaient dans les deux sens. Mais les façades bien proprettes laissent deviner que la Bohème de Québec a changé de secteur.

En 2018