Ce contenu vous est offert gratuitement, il ne vous reste plus de contenu à consulter.
Créez votre compte pour consulter 3 contenus gratuits supplémentaires par jour.
La rue Notre-Dame en 1950
La rue Notre-Dame en 1950

La rue Notre-Dame en 1950

Jean-Simon Gagné
Jean-Simon Gagné
Le Soleil
Patrice Laroche
Patrice Laroche
Le Soleil
Article réservé aux abonnés
La rue Notre-Dame, dans le quartier Petit Champlain, en 1950. La rue s’impose comme l’une des plus anciennes de Québec. Elle apparaît déjà sur une carte dessinée en... 1640. Sauf qu’avec le temps, bon nombre de bâtiments du Régime français ont disparu.

 À l’époque, des voix s’élèvent pour exiger la «restauration» des lieux, considérés comme le berceau de «l’Amérique française». La prestigieuse Maison Chevalier, à gauche, sera l’une des premières à être «restaurée», à la fin des années 50. 

Le projet grandiose se poursuivra durant les décennies suivantes, avec des résultats discutables. De nombreux édifices centenaires sont démolis pour être reconstruits à neuf, dans un style «canadien-français» plus ou moins inventé. 

Encore aujourd’hui, l’impression de déambuler dans un décor de cinéma n’est pas complètement fortuite. 

À l’extérieur, les pierres de plusieurs maisons ont été taillées en s’inspirant de techniques anciennes. À l’intérieur, tout est parfois en béton. 

Source : Cahiers de géographie du Québec.

La rue Notre-Dame en 2020

+
VOS SOUVENIRS À PARTAGER

Vous avez des connaissances à partager à propos de ces photos? Elles vous évoquent des souvenirs? Venez utiliser le Chronoscope pour identifier, dater, commenter et géolocaliser ces photos. Ainsi, vous contribuez à enrichir et à diffuser la mémoire collective de votre ville.