Ce contenu vous est offert gratuitement, il ne vous reste plus de contenu à consulter.
Créez votre compte pour consulter 3 contenus gratuits supplémentaires par jour.
La rue Dalhousie en 1980
La rue Dalhousie en 1980

La rue Dalhousie en 1980

Jean-Simon Gagné
Jean-Simon Gagné
Le Soleil
Patrice Laroche
Patrice Laroche
Le Soleil
Article réservé aux abonnés
La rue Dalhousie, dans le Vieux-Port de Québec, en 1980. L’endroit se trouve alors au creux de la vague. Il est délaissé par l’activité portuaire. Il semble abandonné par la Ville, avec ses nombreux terrains vacants.

Même les touristes de place Royale ne s’y aventurent guère. La construction du Musée de la civilisation, à partir de 1984, marquera un point tournant. Le Musée va contribuer à donner une seconde vie au secteur. 

Notez la maison Guillaume-Estèbe, en plein centre de l’image de 1980, qui sera intégrée dans le nouveau bâtiment. Au moment de la construction de la maison, en 1751, une partie du terrain était inondé à tous les jours, à marée haute. 

Cela permet de rappeler que le secteur a été constitué par du remblayage. Plus de 100 mètres ont ainsi été «récupérés» sur le fleuve et sur ses battures, en l’espace de deux siècles.

La rue Dalhousie en 2021