Le «carré» de la place d'Youville vers 1915.
Le «carré» de la place d'Youville vers 1915.

La place d'Youville vers 1915

La place d’Youville, qui s’appelait le carré Montcalm, vers 1915. Le «carré» accueille alors le principal marché de la Haute-ville, avec son édifice des halles et plusieurs étals à l’extérieur.

À l’époque, le nombre d’automobiles augmente rapidement, mais le tramway électrique reste la vedette incontestée des transports. Durant les jours de fête, le «tram» peut enregistrer 60 000 passages à cinq sous. Un exploit, dans une ville d’environ 80 000 personnes!

À droite, le long des murailles, notez «l’absence» d’une porte Saint-Jean. La porte telle que nous la connaissons, avec sa tourelle caractéristique, n’apparaîtra qu’en 1938. 

Aujourd’hui, sur la place d’Youville, les petites maisons de briques ont été remplacées par un carrefour d’autobus. L’ancien édifice du YMCA a été complètement transformé pour accueillir le théâtre Le Diamant, de Robert Lepage. 

Au fond, adossé aux murailles, l’Auditorium a été rebaptisé le Capitol (1930), puis le théâtre Capitole (1992).

La place d'Youville en 2020