La Maison Gomin en 1949

La Maison Gomin en 1949

La prison des femmes, plus tard renommée «Maison Gomin», en 1949. Depuis sa construction, en 1931, la prison se trouve aux frontières de la ville, avec plusieurs fermes dans le voisinage. Mais plus pour très longtemps. En mai 1950, le boulevard Laurier va être inauguré. Quelques mois plus tard, l’Université Laval dévoilera les plans d’un immense campus. Bientôt, la prison des femmes sera encerclée par les développements domiciliaires. Elle conservera pourtant sa vocation carcérale jusqu’en 1992, date à laquelle les détenues seront transférées au Centre de détention d’Orsainville. Le «château», comme on le surnomme dans le secteur, est devenu un complexe funéraire en 2008.
La Maison Gomin en 2019