La côte de la Montagne en 1896

La côte de la Montagne en 1896

Un grand prix cycliste sur la côte de la Montagne, le 1er juillet 1896. La course fait partie de la 14e convention annuelle de la «Canadian Wheelmen’s Association», qui dure une semaine. Le programme de l’événement comprend notamment un grand concert de musique classique et des feux d’artifice. Pour l’occasion, les gens ont mis leurs habits du dimanche. À l’imprimerie Darveau, les employés ont interrompu le travail, pour observer les cyclistes. La côte est alors un lien essentiel entre les entrepôts de la Basse-Ville et les marchands de la Haute-Ville. Jusqu’en 1866, elle portait d’ailleurs le nom de «côte de la Basse-Ville». À la fin des années 1890, on y trouve aussi plusieurs hôtels, qui répondent au besoin d’un tourisme en plein essor. Mais oublions un instant le passé. Cent vingt-trois ans plus tard, le 13 septembre 2019, les cyclistes étaient de retour! Et encore une fois, l’ascension de la côte n’avait rien d’une sinécure
La côte de la Montagne en 2019