Ce contenu vous est offert gratuitement, il ne vous reste plus de contenu à consulter.
Créez votre compte pour consulter 3 contenus gratuits supplémentaires par jour.
La 1re Avenue, à l’angle de la 18e Rue, en 1959
La 1re Avenue, à l’angle de la 18e Rue, en 1959

La 1re Avenue, à l’angle de la 18e Rue, en 1959

Jean-Simon Gagné
Jean-Simon Gagné
Le Soleil
Article réservé aux abonnés
La 1re Avenue, à l’angle de la 18e Rue, en 1959. Au début, la 1re Avenue s’appelait la «route de Charlesbourg». Tout change vers 1910. La société Quebec Land caresse de grands projets pour Limoilou. Elle s’inspire de New York en numérotant les rues et les avenues. L’artère deviendra la 1re Avenue.

Les publicités de l’époque annoncent que le «Parc Limoilou» deviendra pour Québec ce que Central Park est pour New York. Le plus beau quartier du Greater Québec, peut-on lire dans Le Soleil en 1910.

Les citoyens sont invités à «fuir les rues poussiéreuses, étroites et congestionnées du Vieux-Québec […]». Aujourd’hui, le secteur n’a pas beaucoup changé, malgré la démolition d’un vieux bâtiment pour faire place à un dépanneur moderne. 

Source : Ville de Québec.

La 1re Avenue, à l’angle de la 18e Rue, en 2021