À la sortie d’une courbe à Sainte-Angèle-de-Mérici, le conducteur d’un camion semi-remorque rempli de billes de bois a perdu la maîtrise de son véhicule. Après avoir frappé la rambarde d’un pont, le camion s’est renversé sur le côté.
À la sortie d’une courbe à Sainte-Angèle-de-Mérici, le conducteur d’un camion semi-remorque rempli de billes de bois a perdu la maîtrise de son véhicule. Après avoir frappé la rambarde d’un pont, le camion s’est renversé sur le côté.

Deuxième accident spectaculaire d’un camion en six jours à Sainte-Angèle-de-Mérici

Johanne Fournier
Johanne Fournier
Collaboration spéciale
Six jours après l’incendie monstre d’un camion-citerne, Sainte-Angèle-de-Mérici a encore été le théâtre d’un accident. Celui-ci est survenu mardi vers 9h30. Cette fois, l’événement implique un camion semi-remorque transportant des billes de bois. Considérant la scène spectaculaire, le conducteur a eu autant de chance que celui du camion-citerne en réussissant à s’extirper lui-même de la cabine de son poids lourd. Selon la Sûreté du Québec (SQ), il n’aurait subi aucune blessure.

L’accident s’est produit à la sortie d’une courbe lorsque le conducteur a perdu la maîtrise de son véhicule. Après avoir frappé la rambarde d’un pont, le camion s’est renversé sur le côté. «Le chargement du camion s’est déversé sur la chaussée et dans la rivière Mitis, rapporte l’agente d’information de la SQ, Audrey-Anne Bilodeau. L’enquête se poursuit.»

À 17h mardi, la route 234 à Sainte-Angèle-de-Mérici était toujours fermée dans les deux directions à la hauteur de la rue Rioux pour une durée indéterminée afin de permettre les opérations de nettoyage. Une voie de contournement a été aménagée par les employés du ministère des Transports. Pour vérifier la réouverture de la route 234, la SQ invite les automobilistes à consulter en ligne le 511.