Le chemin de la Traverse de Laval, qui relie Lac-Beauport et Sainte-Brigitte-de-Laval, prend la neuvième position dans le palmarès des dix pires routes du Québec compilé par CAA-Québec.

Deux routes de la Capitale-Nationale parmi les pires au Québec

L'avenue D'Estimauville à Québec et la Traverse de Laval, qui relie Lac-Beauport et Sainte-Brigitte-de-Laval, figurent parmi les dix pires routes du Québec selon un classement dressé par CAA-Québec en se basant sur les signalements de près de 10 000 de ses membres.
L'avenue D'Estimauville se classe en sixième place du palmarès de la honte dominé par le chemin Kilmar de Grenville-sur-la-Rouge, dans les Laurentides, alors que la Traverse de Laval, «sacrée» pire route du Québec en 2015, prend la neuvième position.
Seule autre route de l'Est du Québec à figurer dans le classement 2017, la Route du Portage de La Martre, en Gaspésie, prend la dixième place.
CAA-Québec signale que neuf des dix pires routes du palmarès de l'an dernier ont fait l'objet de réparations ou ont été incluses dans un plan de réfection à moyen ou long terme. Malgré tout, la moitié de celles figurant au classement 2017 apparaissaient également dans celui de 2015 ou 2016.
La campagne «Les routes du Québec» a vu le jour en 2015 pour donner une voix aux usagers de la route. «Avec 3 milliards en taxes diverses, payées chaque année par les automobilistes, nous avons le droit de rouler sur un réseau en bon état. C'est une question de gros sous, mais aussi une question de sécurité», affirme Mme Sophie Gagnon, vice-présidente aux communications et aux affaires publiques de CAA Québec.