Le premier ministre Philippe Couillard est lui-même descendant de Louis Hébert et de Marie Rollet. Mercredi après-midi, à l'occasion de l'inauguration du Carré de l'apothicairesse au Monastère des Augustines, il a annoncé que les deux membres du célèbre couple étaient désignés comme personnages historiques du Québec.

Deux ancêtres de Philippe Couillard passent à l'histoire

Quatre cents ans après leur arrivée en Nouvelle-France, les premiers colons européens Louis Hébert et Marie Rollet ont été officiellement désignés comme personnages historiques du Québec en vertu de la Loi sur le patrimoine culturel.
C'est le premier ministre, Philippe Couillard, lui-même descendant du célèbre couple, en a fait l'annonce mercredi après-midi à l'occasion de l'inauguration du Carré de l'apothicairesse au Monastère des Augustines. 
«Imaginez prendre la voile en 1617 d'Europe pour la Nouvelle France, quelle aventure c'était et on ne savait pas si on reviendrait», a rappelé M. Couillard en soulignant le courage du duo historique.
«Une des raisons pour laquelle je suis particulièrement ému de me retrouver ici c'est que mon ancêtre de onze générations a épousé la fille de Louis Hébert et leur mariage fut le premier mariage célébré en Nouvelle-France et leur baptême de leur enfant fut le premier baptême célébré en Nouvelle-France alors on se sent très près de ses ancêtres quand on est ici», a poursuivi le premier ministre, au sujet du monastère situé à quelques pas des terres ayant appartenu à Louis Hébert.
Davantage une reconnaissance pour Marie Rollet
«On voulait que le couple soit souligné ensemble comme personnage historique», a expliqué le coprésident de la commission franco-québécoise sur les lieux de mémoire, Denis Racine qui a été un de ceux ayant initié la demande auprès du gouvernement québécois en 2013.
Louis Hébert (photo) était le premier agriculteur de la Nouvelle-France, mais également un apothicaire et un botaniste dont les travaux ont traversé l'océan, tandis que sa femme, Marie Rollet, s'est de son côté démarquée notamment par les liens qu'elle a su tisser avec les Amérindiens.
Marie Rollet, première Française à venir s'installer en Nouvelle-France
La réponse positive n'a été officialisée que la semaine dernière. «C'est une consécration», a-t-il laissé tomber fier du chemin parcouru alors que ses demandes ont longtemps laissé les autorités indifférentes. Selon lui, il était important que Marie Rollet passe elle aussi à l'histoire alors que son conjoint était déjà désigné personnage historique. «Des femmes remarquables sont souvent oubliées. Ce sont des bâtisseuses, nous avons énormément de chemin à rattraper dans ce domaine», a-t-il reconnu.
Le Carré de l'apothicairesse, situé dans la Cour Carrée du Monastère des Augustines, compte 22 plantes médicinales provenant de l'Ancien et du Nouveau Monde. Il se veut «une évocation» des jardins des plantes médicinales cultivées autrefois par les apothicaires, un métier que Louis Hébert pratiquait à son arrivée en Nouvelle-France.